Agence sciencepresse

L’Agence Science-Presse, c’est plus de 40 ans de rigueur scientifique et journalistique!

Nous sommes un un média indépendant, à but non lucratif, fondé à Montréal en 1978. Nous sommes la seule agence de presse scientifique au Canada et la seule de toute la francophonie qui s’adresse aux grands médias plutôt qu’aux entreprises.

Nous alimentons les médias québécois en actualité scientifique et animons une rubrique de vérification des faits : le Détecteur de rumeurs.

À travers notre volet d’éducation aux médias et à l’information, nous souhaitons outiller nos lecteurs et aiguiser leur sens critique face au flot d’informations fausses, erronées ou trompeuses,  qui circulent sur le Web et sur les réseaux sociaux.

  • Du matériel organique dans d'autres roches martiennes
    par Agence Science-Presse le 22 septembre 2022

    Deux des quatre roches martiennes analysées depuis juillet par la sonde américaine Perseverance contiennent « probablement » du « matériel organique ». Ce n’est pas de la vie: mais ça fait monter le niveau d’enthousiasme des chercheurs.

  • Les villes qui s’enfoncent
    par Agence Science-Presse le 21 septembre 2022

    Sur les 48 villes côtières les plus peuplées du monde, 44 s’enfoncent dans le sol plus vite que les eaux ne s’élèvent. Le total est contestable, tout dépendant de la région urbaine que l’on calcule, mais il rappelle que plusieurs de ces métropoles ont de très gros travaux d’infrastructures à l’horizon, si elles veulent protéger leurs quartiers les plus à risque.

  • Quand le Groenland fond en septembre
    par Agence Science-Presse le 20 septembre 2022

    On est en septembre, et le Groenland continue de fondre. C’est l’avertissement inquiet qu’avait lancé au début du mois le glaciologue américain Jason Box, depuis son poste d’observation sur la banquise, alors que la pluie se mettait à tomber.

  • La fusée lunaire Artemis: un programme fragile
    par Agence Science-Presse le 18 septembre 2022

    Une des raisons pour lesquelles la NASA est aussi prudente avec sa fusée Artemis, c’est qu’elle est la version spatiale de ces compagnies que l’on présente parfois comme étant « too big to fail »: celles qu’on ne peut pas se permettre de laisser échouer, même si tout le monde doute de leur pertinence.

  • Médias: mieux couvrir la crise climatique
    par Pascal Lapointe le 16 septembre 2022

    Coup sur coup ce mois-ci, sont apparus dans le monde francophone deux manifestes sur la crise climatique rédigés par des journalistes. Ils ont en commun qu’au-delà d’une reconnaissance de la crise, il est devenu nécessaire d’en faire une priorité dans la couverture médiatique.

  • Chemtrails et COVID : quand des théories du complot s’emmêlent
    par Pascal Lapointe le 15 septembre 2022

    Non, la COVID ne peut pas être transmise par les « chemtrails ». Non, un vaccin ne peut pas non plus être distribué par un avion du haut des airs. Mais le Détecteur de rumeurs s’est demandé comment de telles idées avaient bien pu se répandre.

  • Captage du carbone: les projets sont loin d’être efficaces
    par Agence Science-Presse le 14 septembre 2022

    Sur 13 grands projets de « captage » ou de « stockage » du carbone représentant 55% du CO2 ainsi « capturé » à travers le monde, 10 ont raté leurs objectifs, deux ont carrément échoué et un a été abandonné.

  • Il vente plus ou moins fort qu’avant? Incertain
    par Maxime Bilodeau le 13 septembre 2022

    Les changements climatiques auront-ils un impact, à la hausse ou à la baisse, sur la force des vents? De toutes les variables, c’est peut-être la moins bien comprise. Tirer des conclusions définitives sur son évolution passée —et future— est impossible, tranche le Détecteur de rumeurs.

  • Le nouveau roi Charles: ami ou ennemi de la science?
    par Pascal Lapointe le 12 septembre 2022

    Ceux qui se réjouissent du fait que le nouveau roi Charles III pourrait devenir une voix dans la lutte aux changements climatiques et pour la défense de l’environnement, devront peut-être diminuer leurs attentes. On parle après tout de la même personne qui a endossé l’homéopathie et une foule de traitements étranges.

  • Davantage d’épidémies dans le futur?  5 facteurs aggravants
    par Le Détecteur de rumeurs le 9 septembre 2022

    D’une part, la pandémie de COVID pourrait avoir été causée par la cohabitation de deux espèces animales qui se croisent rarement dans la nature. D’autre part, le réchauffement climatique facilite la montée vers le nord de moustiques porteurs de virus émergents. Notre société moderne se prépare-t-elle d'autres mauvaises surprises? Le Détecteur de rumeurs examine cinq facteurs en cause.

Articles Similaires